La Fille dans l’écran

TW : Relation abusive, anxiété/phobie sociale

Diversité : pp MOGAI + pp anxieuse

Résumé :

Deux filles que tout opposent, prennent contact sur internet pour ensuite faire connaissance dans la « vraie vie ». Elles seront submergées par des sentiments troublants.

Coline, 22 ans vit en France et souffre de troubles anxieux qui l’ont isolée du monde. Hébergée à la campagne chez ses grands-parents, elle rêve de devenir illustratrice. Ses recherches d’inspiration la conduisent à contacter Marley, une photographe installée à Montréal. De son côté, Marley, 28 ans vit au Québec a abandonné sa passion pour la photo pour se laisser porter par sa vie montréalaise trépidante. Elle a un job alimentaire, un amoureux québécois et un quotidien rythmé par des sorties. Les messages de Coline vont réveiller en elle un réel besoin d’authenticité. Coline et Marley vont tisser un lien capable de surmonter la distance et le décalage horaire et qui se révèlera de plus en plus dense jusqu’à la rencontre en France…

Avis :

Dernièrement, j’ai voulu m’intéresser un peu plus aux BD et comics parce que j’ai quelques difficultés de concentration pour pleinement apprécié certains romans. Et de l’autre côté, le Rainbow Challenge s’approchait à grand pas, je me suis donc jetée sur ce livre en espérant ne pas être déçue.

Spoiler : J’ai adoré.

Quand je commence une histoire avec une romance queer, j’ai toujours peur de me retrouver face à une histoire tragique où un des protagonistes meurt – chose qui arrive bien trop régulièrement et qui est juste déprimant.

Heureusement, ce ne fut pas le cas dans cette histoire. Certes, tout n’est pas tout rose, mais ça n’a pas détruit la bonne humeur que j’avais commencé à développer au fil de ma lecture.

D’autre part, j’ai beaucoup apprécié certains points dans l’histoire, notamment qu’un des personnages est une femme souffrant de phobie sociale, ce qui est assez rare dans une romance. J’ai trouvé cette représentation très réaliste et je pense qu’elle peut être bénéfique aux personnes anxieuses qui craignent de ne jamais rencontrer quelqu’un.

J’ai aussi beaucoup aimé que les deux protagonistes commencent toutes les deux à communiquer via leurs arts respectifs : le dessin et la photographie, ce qui a fait vibrer mon côté artistique.

Bref, cette histoire est un immense coup de cœur que je ne peux que vous conseillez si vous cherchez une romance queer légère et facile à lire.

Ma playlist du moment #1

Peut-être que certains d’entre vous auront remarqué, je suis une grande amatrice de musiques. J’en écoute très régulièrement en écrivant et c’est principalement ce qui me motive, ce qui me plonge dans une bonne ambiance, un bon mood pour écrire.

De plus, je vais régulièrement chercher de nouvelles musiques. J’en découvre des tas chaque semaine et ma playlist ne cesse de s’agrandir. Je voyage également entre de nombreux genres. J’ai une énorme préférence pour les musiques rock/metal et les musiques indépendantes, mais il m’arrive parfois de diverger de mes habitudes pour découvrir de nouveaux genres ou me faire un nouvel avis sur des gens que je croyais connaître.

Bref, je me suis dit que ce pouvait être une bonne idée de vous partager mes découvertes du moment, mes coups de coeur et les musiques qui me motivent dans l’écriture. Peut-être que dans le futur, je ferais des playlists tournées vers un thème ou pour mieux écrire telle ou telle scène. Enfin, on verra bien. 🙂


Bilal Hassani – Roi

Cette musique n’est clairement pas passée inaperçue puisque Bilal représentera la France à l’Eurovision cette année. Mais je ne pouvais pas ne pas la mettre. Elle est superbement chantée, avec beaucoup de justesse et le fond rend vraiment cette chanson puissante. Bref, ça me motive, ça me remonte le moral, ça m’émeut…

Dean Lewis – 7 minutes

J’ai commencé à écouter ce chanteur grâce à Shadowhunters où j’avais pu y entendre Waves (une autre excellente musique). J’ai beaucoup apprécié le reste de sa discographie et je fus donc tout enjouée de voir qu’il avait sorti une dernière musique « 7 minutes ».

Si jamais vous écrivez des histoires avec des personnages tiraillés par leurs sentiments, cette musique pourrait totalement vous satisfaire.

Panic! At The Disco – Too Far to Die Young

Ce groupe, je l’écoute depuis un bon bout de temps. Mais je m’étais arrêtée aux singles et n’avais pas fouillé davantage dans la discographie. Alors, j’ai commencé à faire un tour des albums petit à petit et celle-ci a été mon dernier gros coup de cœur. C’est même devenu ma musique préférée pour lire.

Bref, je l’écoute beaucoup, voire même en boucle à certains moments. (‘:

Crosses – Bitches Brew

Dernièrement, je me suis perdue dans pas mal de genres musicaux. J’ai un peu voyagé dans la witch house (j’en reparlerai une prochaine fois) et je suis tombée sur le remix de cette musique. Au final, j’ai préféré l’originale.

Cette musique est bien plus sombre que les précédentes. Pendant une grande partie, la musique est assez calme dans son rythme, mais l’ambiance est assez envoutante avec un côté presque mystique.

Ayant l’habitude d’écrire des ambiances assez sombres et des personnages assez torturés, cette musique s’y accord parfaitement.

That Poppy – Lowlife

Cette fois-ci, je change totalement de registre pour une musique un peu plus pop et un peu plus joyeuse.

Parfois, j’aime bien écouter des musiques un peu plus légères. Dans ce genre de situation, je n’ai pas besoin d’une profonde réflexion sur la vie dans les paroles, un grand changement dans le rythme. Il me faut quelque chose d’assez simple, mais tout de même d’entraînement. J’ai ainsi trouvé mon bonheur chez That Poppy.

De plus, j’avais plusieurs fois entendu parler de cette chanteuse sans jamais pu réellement me faire un réel avis. Eh bien, désormais, c’est chose faite.

Cage The Elephant – Ready To Let Go

À la base, je voulais juste mettre cinq musiques. C’était un bon nombre, mais je suis tombée sur cette musique après avoir commencé à écrire cet article et je me devais de la mettre.

Ce fut un énorme coup de cœur dès la première écoute. J’ai déjà eu quelques coups de cœurs dans la discographie de ce groupe, alors je suis totalement ravie d’en rajouter un à cette petite liste.

J’ai trouvé beaucoup de leurs musiques assez entraînantes et qui arrivaient à me plonger dans un bon mood pour écrire.

De plus, ça s’accorde exactement avec le genre de musiques sur lequel je préfère écrire, autrement dit, le rock l’alternatif, le rock indé…


Et voilà ! C’est tout pour cette fois-ci !

On se revoit une prochaine fois avec plein d’autres musiques, surtout parce que je vois que des nouveautés sont sur le point de sortir et je me devrais d’en parler quelque part.

Sur ce, à bientôt ! o/